Culture générale : en vue de l'oral des écoles scientifiques

Pour acquérir en deux ans les éléments essentiels constitutifs d’une culture générale, le mieux reste encore de lire et d'ouvrir les yeux sur le monde. Les quiz ne servent pas à grand chose : les épreuves de culture générale ne ressemblent pas à "Questions pour un champion". Il s'agit d'assimiler les connaissances qui permettent de comprendre et de problématiser un texte, une citation ou une question.
Il n’est pas nécessaire bien sûr de lire tous les ouvrages indiqués : ce ne sont que des exemples, choisis pour leur clarté ou leur intérêt dans l'histoire des idées. Il n'est pas nécessaire non plus de lire tous les livres en entier ; il est possible de s’appuyer sur le Dictionnaire des auteurs (Robert Laffont, Bouquins), par exemple, pour approfondir dans un second temps tel ou tel chapitre de l’ouvrage.
La culture générale, c’est une culture libre mais personnelle et authentique. À chacun d'adapter ses lectures en fonction de son niveau, de ses lacunes et de ses centres d'intérêt.
Il est toujours possible de partir d'un dictionnaire des œuvres, d'une encyclopédie, d'un manuel... pour se faire une idée générale du livre et de la pensée de son auteur.

Enfin, il est recommandé de consigner ses lectures dans un carnet, pour mieux les mémoriser.

  1. La base : se procurer un usuel de culture générale
    • Emmanuelle Huisman-Perrin, Thierry Leterre Éléments de culture générale, La Documentation française (2010, plusieurs rééditions).
    • François Reynaert, Vincent Brocvielle, Le Kit du 21e siècle. Nouveau manuel de culture générale (Livre de poche, 2012) ; écrit avec humour mais avec rigueur. Ouvrage centré sur le monde contemporain, avec néanmoins de bons rappels historiques.

    Quelques revues utiles pour stimuler sa réflexion :

    Utiliser internet avec discernement : ne visiter que les bons sites.

    Se constituer un répertoire d’idées sur les principaux domaines de la vie publique :

    • Europe et international,
    • sécurité,
    • culture,
    • éducation,
    • économie,
    • affaires sociales,
    • environnement,
    • agriculture
    • justice.
  2. Se faire une idée précise de quelques grands textes philosophiques, par exemple:
    • Platon, Ménon
    • René Descartes, Discours de la méthode, 1637
    • Emmanuel Kant, Qu'est-ce que les Lumières ?, 1784
    • Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l'origine de l'inégalité (1755) et Du Contrat social (1762)
    • Hegel, Phénoménologie de l'esprit, 1807
    • Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation, 1819
    • Kierkegaard, Traité du désespoir, 1849
    • Friedrich Nietzsche, Le Gai savoir, 1882
    • Henri Bergson, Les Deux Sources de la morale et de la religion, 1932
    • Jean-Paul Sartre, L'Existentialisme est un humanisme, Nagel, 1946
    • Albert Camus, L'Homme révolté, Gallimard, 1951
    • Roger-Pol Droit, une brève histoire de la philosophie, Flammarion, 2014
  3. Sciences

    Avoir une idée assez précise des ouvrages suivants et de la pensée de leur auteur :

    • Auguste Comte, Discours sur l'esprit positif, 1842 (peut se lire sur le site de l'UQAC)
    • Henri Poincaré, La Valeur de la science, 1905 (peut se lire sur Gallica)
    • Karl Popper, La Logique de la découverte scientifique, 1935
    • Gaston Bachelard, La Formation de l'esprit scientifique, Vrin, 1938 (au moins la préface)
    • Jacques Monod, Le Hasard et la nécessité, Seuil, 1970
    • François Jacob, La Logique du vivant, Gallimard, Tel, 1976
    • Jean-Pierre Changeux, L'Homme de vérité, Odile Jacob, 2004

    Lectures complémentaires :

    • Claude Saliceti, Bernard d'Espagnat, Candide et le physicien, Fayard, 2008
    • Jean-Claude Ameisen, Dans la lumière et les ombres : Darwin et le bouleversement du monde, Seuil, 2011
    • Dominique Proust, De la mécanique céleste à la mécanique cantique, Hermann, 2012 (physique et musique)
  4. Connaître les grands noms de l'histoire des sciences : Pythagore, Thalès, Archimède, Ératosthène, Aristote, Hippocrate, Copernic, Kepler, Galilée, Pascal, Papin, Newton, Lavoisier, Darwin, Planck, Einstein, Pierre et Marie Curie...

    Une curiosité, pour se distraire intelligemment : la machine d'Anticythère.

  5. Littérature

    Connaître quelques grandes œuvres et pouvoir en parler. Ne pas craindre d’utiliser les anthologies et les manuels : lire des extraits, c'est encore lire !
    Un outil pratique : Précis de littérature française, sous la direction de Daniel Bergez, Armand Colin, 2011.
    http://www.armand-colin.com/precis-de-litterature-francaise-9782200288600
    Autre manuel de grande qualité : Le Manuel de littérature française, Bréal-Gallimard (Dorian Astor et alii).
    http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Gallimard-Education/La-Bibli...

    Dans la liste d’auteurs ci-dessous, choisir au moins dix noms par catégorie. Pour chaque auteur, retenir au moins un titre de livre et une idée-clé. Bien noter les éléments factuels indispensables : époque, situation géographique, nom des personnages principaux…

    • Les plus grands chefs-d'œuvre de la littérature mondiale : L'Iliade et L'Odyssée (attention à l’orthographe de ces titres !) d’Homère, La Divine comédie, Hamlet, Don Quichotte, Faust, Guerre et paix...
    • Le genre romanesque : Mme de La Fayette, Diderot, Balzac, Stendhal, Flaubert, Hugo, Dostoïevski, Zola, Kafka, Joyce, Proust, Céline, Faulkner, Malraux, Yourcenar...
    • Poésie : Ronsard, Du Bellay, Malherbe, La Fontaine, Boileau, Goethe, Vigny, Gautier, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Apollinaire, Claudel, Éluard, Prévert, Char, Bonnefoy, Deguy...
    • Théâtre : Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane, Shakespeare, Corneille, Racine, Molière, Marivaux, Beaumarchais, Musset, Hugo, Camus, Giraudoux, Beckett, Ionesco, Lagarce...
    • Moralistes : Montaigne, Pascal, La Rochefoucauld, La Bruyère, Cioran, Murray...
    • Autobiographes, mémorialistes et autoportraitistes : saint Augustin, Montaigne encore, Saint-Simon, Rousseau, Casanova, Chateaubriand, Leiris, Sartre (Les Mots)...
  6. Arts

    Lire ou feuilleter les ouvrages suivants :

    • Erwin Panovsky, L’Œuvre d’art et ses significations, Gallimard, 1969
    • Alain Finkielkraut, La Défaite de la pensée, Gallimard, 1987
    • Pierre Pinchon, Identifier le sujet dans le tableau, les secrets de la peinture ancienne, Hazan, 2013
    • Francis Wolff, Pourquoi la musique ?, Fayard, 2015

    Connaître au moins une œuvre des artistes suivants, et situer chacun d’entre eux géographiquement et historiquement.

    • Peinture : Botticelli, Raphaël, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Rembrandt, Vermeer, Poussin, Velasquez, David, Ingres, Delacroix, Monet, Turner, Van Gogh, Picasso, Duchamp, Kandinsky, Malevitch, Mondrian, Klee, Soulages... Liste des périodes et des artistes principaux :
      http://www.anagnosis.org/gnosis/?q=node/90
    • Musique : Vivaldi, Purcell, Bach, Mozart, Schubert, Chopin, Ravel (lire Jean Echenoz, Ravel), Beethoven, Wagner, Tchaïkovski, Debussy, Schoenberg, Stravinski, Gershwin, Boulez
    • Cinéma : Renoir, Eisenstein, Hitchcock, Tarkovski, Kurosawa, Mizoguchi, Lang, Buñuel, Welles, Pasolini, Fellini, Bergman, Truffaut, Godard... Liste de chefs d’œuvre conseillés : http://anagnosis.org/gnosis/?q=node/84

    Connaître les grands styles architecturaux, de l'Antiquité au monde moderne (les trois ordres de l'architecture grecque : dorique, ionique, corinthien ; le gothique, le roman, le baroque...). Être capable de citer un monument et d’en parler avec un minimum de précision.

    Musées et expositions en France : il y a le Louvre bien sûr (http://www.louvre.fr/), mais il y a bien d’autres musées !

  7. Sciences humaines, société, politique

    Commencer par acquérir une bonne connaissance du monde actuel :

    • L’État du monde, paraît chaque année en version numérique : http://www.editionsladecouverte.fr/
    • Un monde d'inégalités, dir. Bertrand Badie et Dominique Vidal, La Découverte (sept. 2015)

    Avoir une idée précise des ouvrages suivants :

    Sociologie et ethnologie

    • Émile Durkheim, Les Règles de la méthode sociologique, 1895
    • Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques, Plon, 1955
    • Michel Foucault, Surveiller et punir, Gallimard, 1975
    • Gregory Bateson, Vers une écologie de l'esprit, Seuil, 1977 (traduction)
    • Ivan Illitch, La Convivialité, Seuil, 1973
    • Pierre Bourdieu, Langage et pouvoir symbolique, Seuil, 2001

    Autres idées de lecture :

    • Yves Michaud, Narcisse et ses avatars, Grasset, 2014. Réflexion stimulante sur les formes nouvelles de la culture contemporaine, une culture souvent mise au service d’un ego souverain.
    • Gérald Bronner, La Démocratie des crédules ou La Planète des hommes (PUF, 2013 et 2014), sur l’emprise des croyances dans le monde actuel.
    • Alain Badiou, Éloge de l’Amour, Flammarion, Champs essais (2011). Sur l’amour comme « événement » échappant au pouvoir.
    • René Girard, Le Bouc émissaire, La Violence et le sacré, Achever Clausewitz… : sur les mécanismes du désir, de la violence et de la guerre.

    Pensée politique

    • Platon, La République
    • Aristote, Les Politiques
    • Machiavel, Le Prince
    • Hobbes, Léviathan
    • Montesquieu, De l’Esprit des lois
    • Rousseau, Du Contrat social
    • Joseph de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg
    • Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique
    • Hannah Arendt, Les Origines du totalitarisme
    • Raymond Aron, Démocratie et totalitarisme
    • Guy Debord, La Société du spectacle
    • Marcel Gauchet, La Démocratie contre elle-même
    • Pierre Rosanvallon, La Légitimité démocratique : Impartialité, réflexivité, proximité, Seuil, 2008
    • Éric Hazan, La Dynamique de la révolte, sur quelques insurrections passées et d'autres à venir (La Fabrique, 2015)

    Pensée économique

    • Adam Smith, La Richesse des nations
    • David Ricardo, Des principes de l'économie politique et de l'impôt
    • Jean-Baptiste Say, Cours d'économie politique
    • Karl Marx, Le Capital
    • John Maynard Keynes, La Pauvreté dans l’abondance
  8. Histoire
    • Jean-Claude Barreau, Guillaume Bigot, Toute l’histoire du monde, Livre de poche, Fayard, 2005
    • Catherine Dufour, L'Histoire de France pour ceux qui n'aiment pas ça, Mille et une nuits, 2012 (amusant et efficace pour ceux qui confondent Charlemagne et Napoléon...)

    Une fois acquis les repères chronologiques (et tous les moyens sont bons pour y parvenir), approfondir tel ou tel aspect de l'histoire, au moyen d'un ouvrage qui offre l'exemple d'une véritable pensée. Quelques exemples :

    • Georges Bataille, Le Procès de Gilles de Rais (Club français du livre, 1959)
    • Marc Bloch, La Société féodale (Albin Michel, 1968)
    • François Furet, Penser la Révolution française (Gallimard, 1978)
    • Pierre Vidal-Naquet, Les Assassins de la mémoire (La Découverte, 1987)
    • David Engels, Le Déclin : La crise de l'Union européenne et la chute de la république romaine, analogies historiques (Toucan, 2013)

Desk02 theme