Grec. Lecture : Les Suppliantes d'Euripide, débat sur la démocratie

Lire et traduire cet extrait des Suppliantes d’Euripide. Un héraut thébain vient demander à Thésée de ne pas apporter son aide à Adraste, le roi d’Argos, accompagné des « suppliantes », les mères des guerriers argiens auxquels le roi de Thèbes (Créon) refuse de rendre les corps de leurs fils. Thésée répond au héraut.

Θησεύς

Πρῶτον μὲν ἤρξω τοῦ λόγου ψευδῶς, ξένε,
ζητῶν τύραννον ἐνθάδ´· οὐ γὰρ ἄρχεται
ἑνὸς πρὸς ἀνδρὸς, ἀλλ´ ἐλευθέρα πόλις.
Δῆμος δ´ ἀνάσσει διαδοχαῖσιν ἐν μέρει
ἐνιαυσίαισιν, οὐχὶ τῷ πλούτῳ διδοὺς
τὸ πλεῖστον ἀλλὰ χὠ πένης ἔχων ἴσον.

Κῆρυξ

Ἓν μὲν τόδ´ ἡμῖν ὥσπερ ἐν πεσσοῖς δίδως
κρεῖσσον· πόλις γὰρ ἧς ἐγὼ πάρειμ´ ἄπο
ἑνὸς πρὸς ἀνδρὸς οὐκ ὄχλῳ κρατύνεται·
οὐδ´ ἔστιν αὐτὴν ὅστις ἐκχαυνῶν λόγοις
πρὸς κέρδος ἴδιον ἄλλοτ´ ἄλλοσε στρέφει,
τὸ δ´ αὐτίχ´ ἡδὺς καὶ διδοὺς πολλὴν χάριν
ἐσαῦθις ἔβλαψ´, εἶτα, διαβολαῖς νέαις
κλέψας τὰ πρόσθε σφάλματ´, ἐξέδυ δίκης.
Ἄλλως τε πῶς ἂν μὴ διορθεύων λόγους
ὀρθῶς δύναιτ´ ἂν δῆμος εὐθύνειν πόλιν;
ὁ γὰρ χρόνος μάθησιν ἀντὶ τοῦ τάχους
κρείσσω δίδωσι. Γαπόνος δ´ ἀνὴρ πένης,
εἰ καὶ γένοιτο μὴ ἀμαθής, ἔργων ὕπο
οὐκ ἂν δύναιτο πρὸς τὰ κοίν´ ἀποβλέπειν.
Ἦ δὴ νοσῶδες τοῦτο τοῖς ἀμείνοσιν,
ὅταν πονηρὸς ἀξίωμ´ ἀνὴρ ἔχῃ,
γλώσσῃ κατασχὼν δῆμον,οὐδὲν ὢν τὸ πρίν.

Notes

• ἤρξω : ἄρχομαι. Ne pas se précipiter sur la première idée venue : se méfier de la désinence ω.
• ζητέω-ῶ : chercher (cf. zététique)
• ἄρχομαι : reprise de ce verbe, mais avec un sens différent (de quelle figure s’agit-il ?).
• πρός ne se construit pas seulement avec l’accusatif : tenir compte du cas.
• ἀνάσσω : dérivé de ὁ ἄναξ, ἄνακτος le roi
• ἡ διαδοχή, ῆς : la succession
• τὸ μέρος, ους : la partie. Ἐν μέρει : tour à tour
• ἐνιαύσιος, ος (α), ον : annuel
• πολύς → πλείων → πλεῖστος (rappel)
• χὠ = καὶ ὁ
• ὁ πένης, πένητος : le pauvre
• ὁ κῆρυξ, κήρυκος : le héraut
• attention, ἕν n’est pas ἐν ! Voir ἑνός, plus bas. Ἓν κρεῖσσον : « un (point) de plus ».
• ὁ πέσσος, ου (att. πέττος) : le jeton, le dé
• κρείσσων : comparatif de ἀγαθός, ή, όν
• ἄπο = ἀπό (accent sur la finale, de règle pour les prépositions), mais l’accent sur l’initiale indique que son régime se trouve avant lui.
• ὁ ὄχλος, ου : la foule
• tournure οὐκ ἔστιν ὅστις
• ἐκχαυνόω-ῶ : gonfler
• τὸ κέρδος, ους : le gain
• ἄλλοτε : une autre fois (ἄλλοτε… ἄλλοτε… : tantôt… tantôt) - ἄλλοσε : ailleurs
• (τὸ) αὐτίκα : à un moment
• ἐσαῦθις = εἰσαῦθις : une autre fois
• βλάπτω : nuire, faire du mal
• ἡ διαβολή : la calomnie
• τὸ σφάλμα, ατος : l’erreur (σφάλλομαι glisser, tomber)
• ἑκδύομαι, aor. ἐξέδυν : se dépouiller de, échapper à + gén.
• ἄλλως : autrement, mais aussi « en outre ou « d’ailleurs »
• εὐθύνω : diriger
• ὁ γαπόνος, ου = ὁ γη-πόνος = ὁ γεω-πόνος
• ὕπο accentué sur l’initiale : voir ἄπο ci-dessus.
• νοσώδης, ης, ες : malsain, funeste
• ἀμείνων : autre comparatif de ἀγαθός.
• ἀξίωμ´ : élision de ἀξίωμα, gén. ἀξιώματος, « ce qui est jugé bon » (ἀξιόω-ῶ juger bon, digne). Cf. « axiome »


Desk02 theme