Grec. Point 12 : tour d'horizon des prépositions et des préverbes

La fonction d’un mot dans une phrase est indiquée par sa désinence. Toutefois, cette information n’est pas toujours assez précise : les prépositions servent à préciser la fonction circonstancielle d’un nom (ou d’un groupe nominal, ou d’un pronom).

Les prépositions s’utilisent aussi comme préverbes ; avec les verbes, elle produisent des formes composées.

• Prépositions • Notion-clé et sens spatial • Sens figurés (préposition + préfixe)
ἀμφί de part et d’autre
→ de chaque côté de (+ acc.)
de chaque côté de (+ acc.)
en composition : ἀμφίβιος amphibie - ἀμφίβολος lancé des deux côtés (de βάλλω lancer) - ἀμφιθέατρον amphithéâtre (lieu où le spectacle est visible des deux côtés) - ἀμφισβητέω-ῶ douter (littéralement « aller des deux côtés ») - ὁ ἀμφορεύς l’amphore ἀνά implique l’idée d’élévation.
ἀνά ascension
sur (+ acc., dat. ou gén.),
en remontant (+ acc.)
pendant (+ acc.)
par (distributif : ἀνὰ πέντε par groupe de cinq) (+ acc.)
→ ἀναβαίνω monter (en marchant, βαίνω), d’où ἀνάβασις la remontée, titre d’un fameux récit de Xénophon, Anabase, récit de la montée des Grecs engagés aux côtés de Cyrus - ἀναγιγνώσκω « lire », formé à partir de γιγνώσκω « prendre connaissance », suppose un effort ; d’où ἀνάγνωσις lecture. Adverbe : ἄνω en haut.
ἀντί vis-à-vis (cf. ἄντα en face) contre, en échange de (+ gén.)
→ ἀντίποδες antipodes, ἀντιλέγω contredire.
ἀπό origine
→ en provenance de (+ gén.)
depuis [temporel] (+ gén.)
du fait de, d’après (+ gén.)
→ ἀπόγειος « qui s’éloigne de la terre », d’où apogée - ἀπολογεία apologie, discours pour se sortir d’affaire. Dans ἀποθέωσις, c’est l’idée d’aboutissement qui l’emporte.
διά séparation
→ à travers (+ gén.)
au moyen de (+ gén.)
à cause de (+ acc.)
traversée, franchissement, donc accomplissement : διαβάλλω faire passer → calomnier - διάβολος, le calomniateur, le «diable» - διατριβω passer le temps - διάλυσις « séparation » → « dialyse »
εἰς (ou ἐς) entrée
dans (+ acc.)
jusque (+acc.) [temporel]
pour (+acc.)
→ εἰσφέρω introduire, contribuer → ἡ εἴσοδος l’entrée - ἡ εἰσφορά la contribution - adverbe εἴσω au-dedans
ἐκ, ἐξ sortie
(hors) de (+ gén.)
depuis [temporel] (+ gén.)
à cause de
→ ἐκβάλλω « jeter hors de », ἔκλειψις « éclipse », disparition hors du ciel, ἐκκαλέω-ῶ appeler dehors → ἐκκλησία assemblée, ég-lise - adverbe : ἔξω au dehors, ἔξοθεν du dehors. Valeur intensive : ἐκδιδάσκω enseigner à fond
ἐν inclusion
dans (+ dat.)
parmi (+ dat.)
→ ἐμμένω rester fidèle à - ἔμπειρος habile dans expérimenté → ἐμπειρία expérience, empirie → empirisme
ἕνεκα
χάριν
cause ou but
(χάρις : de ἡ χάρις la grâce, voir «grâce à»)
à cause de, en vue de (+ gén.)
N.B. : complément antéposé
ἐπί contact
vers, sur, contre (+ acc.) - près de (+ dat.) - sur, près de (+ gén.)
durant (+acc.) [temporel]
après (+ dat.) [temporel]
à l’époque de (+gén.) [temporel]
en vue de (+ acc.)
à la tête de, au pouvoir de, au sujet de, à condition de, en vue de (+ dat.)
au sujet de, à la tête de (+ gén.)
→ sur (contact), en plus (ajout), après (postériorité), pour (but) : - ἐπίγονος né après - ἐπιτήδειος nécessaire, approprié - ἡ ἐπιθυμία désir (de, pour) - ἡ ἐπιμέλεια soin (de) - ἡ ἐπιστολή la lettre (à) - ὁ ἐπίσκοπος le surveillant (d’où épiscopat, évêque)
κατά descente
du haut de (+ gén.), le long de (+ acc.)
selon (+ acc.)
contre (+ gén.), idée d’hostilité
descente, hostilité ou intensité : καταλογή liste (de haut en bas) - καθολικός universel - καταβαίνω descendre → ἡ κατάβασις descente (catabase) - ἡ καθέδρα siège (d’un évêque par exemple, d’où cathédrale et chaire) - ἡ καταστροφή retournement vers le bas - κατηγορέω accuser, d’où κατηγορία accusation - καθεύδω = εὕδω dormir. Adverbe : κάτω en bas.
μετά au milieu de, parmi (+ gén., dat.) après (+ acc.) [temporel]
avec (+ gén.)
changement, déplacement, participation : μετατίθημι déplacer - μεταφέρω transporter → ἡ μεταφορά métaphore - μέτειμι être parmi → μέτεστι μοι + génitif : j’ai ma part de, + infinitif j’ai le droit de - μετέχω partager - μέτοικος « métèque » (litt. « qui partage le domaine ») - μετέωρος qui s’élève (de αἴρω lever, soulever) parmi (les astres) → météore
μεχρί jusque (+ gén.)
παρά proximité
à côté de, chez
auprès de, chez (+ acc.)
près de (+ dat.)
d’auprès de (+ gén.)
proximité, dépassement ou anomalie : ἡ παραβολή rapprochement, comparaison → parabole - τὸ παράδειγμα (de δείκνυμι montrer) le modèle, l’exemple - παράδοξος au delà de l’opinion → incroyable, paradoxal - παράσιτος qui mange à côté (ὁ σῖτος le pain) → parasite - ἡ παράνοια la folie (de νόος-νοῦς la raison)
περί circularité
autour de (+ dat. ou acc.)
en ce qui concerne (+ acc.),
au sujet de (+ gén.)
circularité, ou supériorité : περιβάλλω embrasser - ὁ περίβολος le pourtour → le péribole - ἡ περίοδος le chemin (ἡ ὁδός) circulaire, le mouvement circulaire → la période - περιπλέω naviguer autour → périple - περίφοβος très effrayé - περίειμι (de εἰμι être) être autour (de + datif), être en excédent, l’emporter sur (+ génitif), rester, résulter - περιέχω environner, être supérieur
πρό avance, avancée
→ devant (+ gén.)
avant, à la place de (+ gén.)
en avant ou en avance : προβάλλω mettre devant soi → τὸ πρόβλημα ce qu’on met devant, le problème - ἡ πρόνοια la prévoyance - προδίδωμι livrer, trahir - Προμηθεύς Prométhée (qui réfléchit avant, contrairement à son frère Ἐπιμηθεύς Épiméthée)
πρός mouvement
vers (+ acc.), venant de (+ gén.)
à l’égard de (+ acc.)
de la part de (+ gén.)
direction, ajout, proximité, hostilité : προσάγω amener - ἡ πρόσοδος l’accès, l’attaque, le revenu - προσαγορεύω parler à - προστίθημι ajouter - προσήλυτος qui arrive (ἐλήλυθα parfait de ἔρχομαι) chez → prosélyte
σύν accompagnement avec (+ dat.)
accompagnement, ensemble : ἡ συνθέσις groupement → synthèse - σύμβολον signe de reconnaissance (de συβάλλω réunir) → symbole - συλλογισμός syllogisme (de ὁ λογισμός raisonnement) - ἡ σύγκρασις le mélange, l’état physique &rarr idiosyncrasie (tempérament propre) – συλλαμβάνω prendre ensemble → ἡ συλλαβή syllabe
ὑπέρ au-dessus de, au-delà de (+ acc. ou gén.) au delà de (+ acc.)
dans l’intérêt de (+ gén.)
supériorité, dépassement : ὑπερβάλλω dépasser → ἡ ὑπερβολή la supériorité, l’excès (hyperbole) - ὑπερέχω tenir au-dessus de, l’emporter sur - ὑπερφρονέω-ῶ mépriser, être orgueilleux - ὑπέραυχος fier
ὑπό sous (+ acc., dat., ou gén.) temporel : à l’époque de (+ acc.)
au pouvoir de (+ dat.)
par (compl. d'agent) (+ gén.)
à l’approche de (+ gén.)
au pouvoir de (+ gén.)
infériorité : ἡ ὑπόθεσις le fondement → l’hypothèse - ὑπόγειος ou ὑπόγαιος souterrain → hypogée - ὑποκρίνομαι répondre sous un masque, jouer un rôle → ὁ ὑποκριτής l’acteur (cf. hypocrite) - ὑπομένω demeurer, endurer, attendre
ὡς direction (ne pas confondre avec la conjonction ὡς « en tant que ») vers (+ acc.)


Accentuation : les prépositions sont oxytons (accent sur la dernière syllabe), sauf ἐν, ἐκ et εἰς qui sont proclitiques (absence d’accent).

Πόλεμος ἀεὶ πᾶσιν διὰ βίου συνεχής ἐστι πρὸς ἀπάσας τὰς πόλεις. (Platon, Les Lois, livre I, 625e. Cf. Renzo Tosi, Sentences grecques et latines, p. 620)
« Πόλεμος La guerre ἀεὶ toujours πᾶσιν pour tous διὰ βίου à travers la vie συνεχής ἐστι est continue πρὸς envers ἀπάσας absolument toutes τὰς πόλεις les cités. »
→ « La guerre concerne en permanence tout le monde durant toute la vie, contre toutes les cités. »

Desk02 theme