La Boétie, Discours de la servitude volontaire : difficultés de langue et répertoire des noms propres

Difficultés de langue (compléments aux notes de l'édition GF, édition "corrigée" de 2015 - qui comporte en outre des erreurs)

Page 131
rien plus dit → rien dit de plus
possible → peut-être
lors → alors
Page 132
quant et → en même temps que, avec
pour ce coup → pour cette fois
de tant plus → d'autant plus
voir → de voir
aucunement → dans une certaine mesure
Page 133
d'entre nous → de nous
accident → événement
porter le mal → supporter le mal
si → ainsi, de cette façon
faillir → manquer
servir → (sens latin, servire) être esclave
Page 134
servir à → apporter de l'aide à
Page 135
franchise → liberté
tant... comme → autant... que
si ardente qu'elle ne se doive éteindre → ardente au point de ne devoir s'éteindre
deux mille ans y a → il y a deux mille ans
si fraîche... comme → si fraîche... que
Page 136
soutenir → affronter
s'il ne se faisait → si cela ne se faisait
étranges → étrangers
et qu'on le dit → et qu'on le racontait (comme une légende)
plutôt... que non pas → plutôt... que
mais que → pourvu que
lui ôter rien → lui ôter quelque chose ("rien" vient du latin res "chose")
gourmander → maltraiter
combien qu'est-ce que l'homme doit avoir plus cher → bien que l'homme ne doive rien avoir de plus cher
Page 137
certes → assurément
vient → devient
Page 138
défaut → manque
elle perdue → (ablatif absolu, latinisme) quand elle est perdue
tenir à ferme → exploiter par bail à ferme (c'est-à-dire moyennant paiement d'un fermage)
baillez → donnez
Page 139
intelligence → entente
longtemps a → depuis longtemps
Page 140
faillir → faire erreur
si n'a-t-elle pourtant entendu → elle n'a pourtant pas eu l'intention de
Page 141
figurés à → formés selon le
se mirer → se refléter, se regarder
tout (raisonnable) → totalement
injure → injustice
affectation →désir
naïves → natives, naturelles
que je monte → que je fasse monter
ce maid'Dieu → Dieu merci
plusieurs y en a → il y en a plusieurs
Page 142
plus d'ordre → plus d'issue
lui fait de l'esprit → l'inspire
il sera reçu → il sera admis, accepté
et si → et pourtant
quand ce vient à → quand vient le moment de
ains → mais
je ne craindra point mêler → je ne craindrai point de mêler
desquels je ne lis jamais, que → que je ne lis jamais sans que
pour le semblant → en raison du semblant
tu ne m'en fasses tout glorieux → tu ne m'en donnes de la fierté
Page 143
malencontre →malheur
de vrai → au fond
ils s'y portent ainsi que → ils s'y comportent de telle façon que
nourris → élevés
serf → esclave
n'était que → si ce n'est que
délibère → décide
de combien → de voir combien
Page 144
étant les moyens de venir au règne divers → alors que les moyens de monter au trône sont divers
ne sussent que c'est → ne sussent ce que c'est
présentait → proposait
selon les lois desquelles ils ne s'accorderaient → face aux lois auxquelles ils ne consentiraient pas
déçus → trompés
quelque chose d'homme → quelque chose d'humain
devant que → avant que
devant → auparavant, plus tôt
si souvent... comme → aussi souvent... que
Page 145
c'est cela, que → c'est pour cette raison que
mais si → mais pourtant
nourriture → éducation
comment que ce soit → en quelque manière que ce soit
Page 146
ente → greffe
Page 147
policier → chef, souverain
prinsent → prissent
Page 148
écu → bouclier
Page 149
ouvroir → atelier
si dit lors → aussi dit alors
ce jeune gars → (sujet de "dit") ce jeune garçon
dépêcher → débarrasser
à belle aventure → avec succès
Page 150
s'ébahiraient ou si → erreur. Lire : "s'ébahirait-on si"
on ne plaint jamais → on se s'afflige jamais de
à quoi → auxquelles
Page 151
se font accroire → se font croire
par exemple → erreur. Lire : par (des) exemples. Exemple : modèle
mieux nés → plus nobles
ne se peuvent tenir → ne se peuvent retenir
aviser à → considérer
pour tant bien qu'on l'accoutre → quelque soit le déguisement qu'on lui donne
la dévotion à la franchise → le culte de la liberté
pour ne s'entreconnaître point → parce qu'ils ne se connaissent pas entre eux
Page 152
de quoi → parce que
Page 153
étant bel à voir → étant clair
remuer → changer, déplacer
succédé → réussi
qui entreprenait → un homme qui entreprenait
or, est-il → or, il est
tous engourdis → tout engourdis
par manière d'acquit → négligemment
à l'envi → avec émulation
Page 154
ils s'attardent → il leur tarde
Page 155
ce que lui ordonna → ce que, lui, ordonna
pourchassé → poursuivi, recherché
simple → naïf, crédule
pipée → ruse
mais seulement que → pourvu que
Page 156
assoti → rendu sot
festoyer → divertir par des fêtes
les dizaines publiques → le peuple (divisé en décuries)
esculée → écuelle
recouvrer → reprendre
une partie du leur → une partie de ce qui leur appartenait
a eu cela → a été ainsi
Page 157
boutefeu → incendiaire (allusion à l'incendie de Rome)
donna congé → mit fin
oncques → jamais (latin unquam)
qu'ils ne passent devant → sans prétexter
Page 158
mettre en doute → faire douter
bourde → farce
Page 159
faute → tort, mal
méchante → malfaisante
moquée → erreur. Lire "moqué".
grégeois → grec
Page 160
ampoule → la "sainte ampoule" ayant contenu l'huile par laquelle fut sacré Clovis. Elle fut, dit la légende, envoyée par Dieu en remplacement d'une autre qui s'était brisée. La Boétie fait allusion aussi aux trois crapauds qui figuraient (selon la légende également) sur les armoiries de France avant Clovis, et à l'oriflamme de saint Denis.
http://www.tourisme93.com/basilique/abbaye-saint-denis.html
comment qu'il en soit → quoi qu'il en soit
mécroire → refuser de croire
si ne voudrais-je pas → pourtant je ne voudrais pas
lice → controverse, conflit
mécanique → artisanal
Page 161
à même pour → à même de
oriflamb → oriflamme
ancilles → (latin ancilia) boucliers sacrés, voués par le roi Numa au culte de Mars.
olive → olivier offert par Athéna (Minerve) dans sa compétition avec Poseidon.
Page 162
il n'a jamais été que le tyrans [...] ne se soient efforcés → on n'a jamais vu que les tyrans ne se soient pas efforcés
s'assurer → se mettre en sécurité
assiette → situation, position, fait de placer quelqu'un
s'en aident-il → ils s'en aident
fiance → confiance
échappé quelque danger → échappé à quelque danger
autant... comme → autant... que
adressent → guident
profitent → réussissent, prospèrent, se développent
sous eux → sous leur dépendance
qui font de leurs six cents → "faire de" a ici le sens de "donner une fonction à"
ce que les six font aux tyrans → "faire à" a ici le sens d' "occuper une fonction auprès de"
élevés en état → promus
Page 163
icelle → celle-ci
Etats → situations
érection d'offices → établissement de fonctions, de charges
en somme que → si bien que
on en vient là... que → on en vient à ce point... que
il s'y bouge rien → quelque chose se déplace (rien = quelque chose, latin res)
larroneau → petit larron (cf. tyranneau, petit tyran)
essorillés → "essoriller" veut dire "couper les oreilles" (supplice infligé aux voleurs)
découvrent → rendent vulnérable
Page 164
si n'y en a-t-il → pourtant il n'y en a
qui ne se sente... du butin → qui n'éprouve les effets de, qui ne bénéficie de
s'ils valaient rien → s'ils avaient quelque valeur
coins → outils servant à fendre (en particulier du bois)
qui n'en peuvent mais → qui sont impuissants ("mais" vient du latin magis qui signifie "plus")
un petit → un peu
Page 165
au prix d'eux → en comparaison
aucunement → en quelque façon
coquiner → mendier
rien moins supportable → quelque chose de moins supportable
Page 166
refait → rassasié
lui en faire envie → lui en donner de la jalousie
tant... comme → tant... que
puis après → par la suite
tout à plein → pleinement
simplesse → simplicité, naïveté, bêtise
tant soient-ils avant → quelle que soit leur faveur
voire → même
quelque révérence de soi → respect, vénération
"mais le gens de bien" reprend simplement le sujet ("les gens de bien mêmes")
faut → il faut
ils se sentent → voir plus haut (p. 164)
Page 167
si dur que d'haïr → assez dur pour haïr
pour ne se savoir pas encore aimer → parce qu'il ne s'aime pas non plus
bien vécu → vécu conformément au bien
celui-là même → c'est-à-dire Néron
vindrent → vinrent
abandonnée → déchaînée
Or, fut-elle → Or, elle fut
nourrisson → enfant
fallie → manquée
lors → alors
Page 168
trop bien → très bien
onc → jamais (voir oncques, plus haut)
coiffé → infatué, obsédé
bien faire → faire le bien
si peu qu'ils ont d'esprit, cela même s'éveille → le peu d'esprit (d'intelligence) qu'ils ont s'éveille.
tant... comme → autant... que
c'est cela → c'est pour cela
répondant → caution, garant
foi → fidélité
Page 169
s'entraimer → s'aimer mutuellement
n'empêcherait point → ne serait pas impossible
de tant que → d'autant que
faisant son état → son état faisant (ablatif absolu)
compter... pour → considérer... comme
de tout maître → maître de tous
aux dépens d'autrui → par le spectacle du malheur d'autrui
qu'il n'y pas un → erreur. Lire : qu'il n'y ait pas un.
braveté → magnificence
indiscret → stupide (voir p. 137)
Page 170
vertu → pouvoir
après pour → occupé à

Noms propres

Agrippine : mère de Néron, épouse de Claude
Antonin : empereur romain (138-161).
Baïf (Jean-Antoine de), poète, membre de la Pléiade.
Brutus (Lucius Junius Brutus) : fondateur de la République romaine (509 avant J.-C.), après avoir chassé de Rome le roi Tarquin le superbe.
Brutus (Marcus Junius Brutus, descendant du précédent) : assassin de César. (44 avant J.-C.) Vaincus par Antoine à Philippes, Brutus et Cassius échouèrent dans leur tentative de rétablissement de la République.
Burrus : conseiller de Néron, emprisonné par celui-ci.
Casse : Cassius, voir Brutus.
Caton d'Utique (Ier siècle avant J.-C.), adversaire de César, personnage de haute moralité.
Claude : empereur romain (41-54 après J.-C.), père de Néron.
Commode : empereur romain (161-192).
Cyrus : roi de Lydie, fondateur de l'empire perse (VIe siècle avant J.-C.).
Denys tyran de Syracuse (Ve-IVe s. avant J.-C.)
Dion de Syracuse : disciple de Platon, il chassa Denys et devint tyran de Syracuse à sa place.
Domitien : empereur romain (81-96)
Du Bellay (Joachim) : membre de la Pléiade, auteur de Défense et illustration de la langue française.
Erichthonios : roi légendaire d'Athènes
Harmodios et Aristogiton : appelés les "tyrannoctones" ("assassins du tyran"). Ont assassiné Hipparque, tyran d'Athènes, fils de Pisistrate (voir ce nom).
Hercule : héros de la mythologie gréco-romaine, célèbre pour ses douze travaux.
Hyppocras : Hippocrate, fameux médecin grec (Ve-IVe s. avant J.-C.)
Jules : Jules César (Jules est son nom, nomen, son prénom étant Caius, et César son surnom).
Léonidas : roi de Sparte, héros de la bataille des Thermopyles (480 avant J/-C.) contre les Perses (voir le récit d'Hérodote, adapté pour le cinéma par Zack Snyder dans 300).
Longa : prédécesseur de La Boétie au parlement de Bordeaux, destinataire du Discours.
Lycurgue : grand législateur de Sparte (VIIIe siècle av. J.-C.), réputé pour sa sagesse.
Messaline : quatrième épouse de l'empereur Claude, célèbre pour sa débauche.
Miltiade : grand stratège athénien, vainqueur des Perses à Marathon (490 avant J.-C.).
Mithridate VI, roi du Pont (IIe-Ier siècle avant J.-C.) : se prémunit contre l'empoisonnement en absorbant quotidiennement une petite dose de poison ("mithridatisation").
Mome : Momos, dieu du sarcasme dans la mythologie grecque. L'anecdote rapportée par La Boétie (p. 152) se trouve dans un opuscule de Lucien, "Hermotimos ou les sectes".
http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/lucien_hermotime/lectur...
Néron : empereur romain (54-68 après J.-C.) célèbre pour sa cruauté.
Pétrarque (XIVe siècle) : poète toscan, auteur du Canzoniere, modèle pour les poètes français du XVIe siècle.
Pisistrate : tyran d'Athènes (VIe siècle avant J.-C.)
Poppée : épouse de Néron
Prométhée : titan dans la mythologie grecque ; il apporte le feu aux hommes.
Pyrrhus : fils d'Achille, roi d'Epire, protagoniste d'Andromaque.
Ronsard (Pierre de) : auteur de la Franciade (épopée inachevée), chef de file de la Pléiade.
Salmonée : fils du dieu Eole, dans la mythologie gréco-romaine.
Samson : personnage de la Bible, juge d'Israël (livre des Juges), doté d'une force surhumaine (p. 134).
Scipion l'Africain : illustre général romain, vainqueur d'Hannibal (deuxième guerre punique, 218-202 avant J.-C.).
Sénèque : philosophe stoïcien, conseiller de Néron, a été acculé au suicide par celui-ci.
Sylla : homme d'Etat romain, partisan des optimates (parti aristocratique).
Tacite : grand historien romain, qui raconte le règne de Néron dans ses Annales (livres XIII à XVI)
http://bcs.fltr.ucl.ac.be/TAC/AnnXIII.html
Térence : auteur romain de comédies. La Boétie cite un extrait de L'Eunuque
http://remacle.org/bloodwolf/comediens/Terence/eunuquefr.htm
Thémistocle : rand stratège athénien, vainqueur des Perses à Salamine (480 avant J.-C.).
Thraseas : conseiller de Néron, acculé par celui-ci au suicide, comme Sénèque.
Thrasybule : homme politique athénien, partisan du démos (parti du peuple), qui renversa le régime des Quatre-cents (en 411 avant J.-C.) et celui des Trente (en 403).
Tibère : empereur romain (14-37 après J.-C.) célèbre pour sa cruauté.
Ulysse : héros de L'Odyssée.
Valère : Valerius Publicola, un des conjurés qui chassèrent Tarquin le superbe, avec Brutus.
Vespasien : empereur romain (69-79 après J.-C.)
Xénophon : disciple de Socrate, homme de guerre et auteur de nombreux ouvrages de philosophie, de morale et d'histoire. Son Hiéron est un dialogue entre le tyran Hiéron de Syracuse et le poète Simonide de Cos.
http://ugo.bratelli.free.fr/Xenophon/XenophonHieron.htm
Xerxès : roi des Perses (Ve s. avant J.-C.), fils de Darius.

Desk02 theme